Des cosmétiques sans cruauté

 
 

Série : Transformer l’industrie cosmétique un geste à la fois

Cette série d’articles explore la manière dont peut être revisitée l’industrie cosmétique à travers différentes questions : contenu et prix des produits, achat local, traitement éthique des animaux et standards de beauté présentés par les compagnies. 

 
 
 
photo-1487017931017-0e0d9e02bb0c.jpeg
 
 
 

Lorsqu’on conçoit l’environnement qui nous entoure comme un tout, on se rend compte bien vite que les gestes posés dans notre quotidien ont un impact sur soi-même, nos proches, la société en général et le milieu dans lequel on vit. Après avoir exploré en quoi l’achat de cosmétiques achetés localement et ne contenant pas d’additifs chimiques peut engendrer toutes sortes de répercussions positives pour tout le monde, il appert d’aborder de quelle manière notre consommation de cosmétiques peut bénéficier ou nuire à nos amis les animaux.

 

Plusieurs compagnies de cosmétiques abordent la certification végane. En résumé, cela signifie deux choses : 1) qu’un produit ne contient aucune substance d’origine animale et 2) que les produits n’ont pas été testés sur les animaux. Faire le choix d’utiliser des cosmétiques véganes, c’est donc pour des raisons éthiques et environnementales. Voici ce que les cosmétiques contenant des substances animales incluent le plus souvent à leur recette, ainsi que des alternatives végétales à privilégier si l’on souhaite consommer des produits sans cruauté :

 
 
 
Produit(s) Substance d'origine animale Alternative végane
Baumes à lèvres, lotions, maquillage Cire d’abeille (utilisée pour faire durcir les recettes sans eau) Cire et huiles d’origine végétale (ex. : cire de candelilla)
Crèmes et lotions Allantoïne (acide urique produit par les mammifères, excluant les primates) Extrait de racine de consoude
Exfoliants, produits antirides Acide lactique (produit lorsqu’un muscle manque d’oxygène ; peut être d’origine végétale) Acides glycolique, citrique, salicylique
Maquillage, shampoing, autres produits teintés Carmin (poudre de cochenilles) Colorants synthétiques (pas d’origine animale mais testés sur les animaux car ils sont souvent cancérigènes) Raisin, betterave, curcuma, chlorophylle, carotte, etc.
Produits pour la peau, déodorants et antisudorifiques Chitosane (poudre de carapace de crustacés) Framboise, patate douce, légumineuses, abricots séchés, etc.
Cosmétiques variés, crèmes pour le contour des yeux Cholestérol (peut être dérivé de lanoline, une graisse absorbée par la laine) Stérols d’origine végétale
Crèmes hydratantes, autres cosmétiques Collagène, huile d’émeu Protéine de soya, huile végétale (ex. : amande, moringa, etc.)
Maquillage scintillant Écailles de poisson Poudre de minéraux (ex. : mica)
Shampoings, masques faciaux Gélatine Algues, pectine de fruits, dextrine
Shampoings et revitalisants Kératine Huiles d’origine végétale, romarin, ortie
Crèmes à raser, savons, autres cosmétiques Lard (gras extrait de l’abdomen de porc) Huiles ou graisses végétales
 
 
 

Concernant les produits testés sur les animaux, il est interdit au Canada de tester ou de faire tester des produits cosmétiques sur les animaux. Par ailleurs, il est possible qu’un produit dans son entièreté n’ait pas été testé sur des animaux, mais que certains des ingrédients le composant l’aient été. 

Bref, une alternative sûre pour des cosmétiques ne contenant aucune substance d’origine animale et non testés sur les animaux, est la certification végane !

 
 
 

 

Découvrir la série