Les ingrédients contenus dans les produits cosmétiques

 
 

Série : Transformer l’industrie cosmétique un geste à la fois

Cette série d’articles explore la manière dont peut être revisitée l’industrie cosmétique à travers différentes questions : contenu et prix des produits, achat local, traitement éthique des animaux et standards de beauté présentés par les compagnies.

 
 
 
photo-1498843053639-170ff2122f35.jpeg

La Fondation David Suzuki, dédiée à sensibiliser la population canadienne par rapport à divers enjeux environnementaux (climat, biodiversité, droits environnementaux, etc.), a produit un rapport sur les divers ingrédients toxiques contenus dans les cosmétiques des Canadiens en 2010*. Non seulement ceux-ci sont-ils nocifs pour l’environnement, ils le sont aussi pour la santé. Par exemple, certains d’entre eux sont cancérigènes, alors que d’autres sont des perturbateurs endocriniens, ce qui veut dire qu’ils imitent les hormones sécrétées par le corps. Celles-ci sont essentielles à plusieurs fonctions corporelles telles que la croissance et la reproduction ; ces dernières sont donc compromises lorsque les perturbateurs endocriniens sont présents en trop grande quantité dans un organisme. 

 
 
 

Au total, il y a 12 ingrédients toxiques retrouvés dans les produits cosmétiques qui sont à éviter.

  •  

1. BHA et BHT

2. Les colorants dérivés du goudron de houille : p-phenylenediamine et des colorants identifiés par « CI » suivis de 5 chiffres

3. DEA, cocamide DEA et lauramide DEA

4. Dibutyl phtalate

5. Les libérateurs de formaldéhyde : DMDM hydantoin, diazolidinyl urea, imidazolidinyl urea, methenamine, quartenium-15 et sodium hydroxymethylglycinate

6. Les parabènes : Paraben, methylparaben, butylparaben et propylparaben

7. Parfum (*les huiles essentielles ne sont pas des parfums, puisqu’elles sont l’arôme naturel des plantes)

8. Les PEG

9. Petrolatum

10. Les siloxanes : cyclotetrasiloxane, cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane, cyclomethicone

11. Sodium laureth sulfate

12. Triclosan

 

Les résultats de l’enquête ? Près de 80% des produits recensés contiendraient au moins l’un de ces ingrédients, tandis que plus de la moitié en contiendraient plusieurs. À cet effet, non seulement est-il donc actuel de remettre en question ses propres choix de produits cosmétiques, mais encore est-il important de réaliser que ces substances chimiques perturbent les organismes à long terme.

 
 
 
photo-1490838892548-5c0f4b648361.jpeg
 
 
 

Pensons à nous et aux générations futures en achetant nos produits cosmétiques, et bannissons ceux qui contiennent l’un ou plusieurs de ces additifs !

 
 

Éliane Dussault

Éliane est candidate au doctorat en sexologie. Elle étudie notamment le rôle de la présence attentive en lien avec la sexualité de populations adultes. Elle a à cœur le mieux-être et la santé des individus dans toutes les sphères de leurs vies et c’est d’ailleurs cette même vocation qui l’a poussée à écrire sur le sujet des cosmétiques biologiques. Éliane écrit également sur le blogue d’Evive smoothie, une compagnie locale qui a pour mission de donner le pouvoir aux gens de mieux s’alimenter.

Lire ses articles ici

 

Découvrir la série