Les effets de l’alimentation sur notre peau

olena-sergienko-Z9z7l9ByRNE-unsplash.jpg

Saviez-vous que la peau est le plus grand organe du corps ? Notre mode de vie, et particulièrement notre alimentation, ont un grand effet sur cette dernière.

Voici une liste (non exhaustive) de quelques aliments/nutriments, et des effets qu’ils peuvent avoir sur la peau :

Les sucres raffinés

Simplement résumé, les sucres raffinés débalancent l’équilibre des bactéries de l’intestin. Ce dernier en contient des milliards, qui sont essentielles à notre bon fonctionnement.

La consommation de sucre augmente la production de certaines bactéries qui, lorsqu’elles s’y trouvent en trop grand nombre, génèrent de l’inflammation pour notre organisme. En retour, cette inflammation réduit la quantité de collagène, à laquelle la peau doit sa fermeté, son élasticité et son éclat.

L’alcool

En plus de contenir beaucoup de sucre, l’alcool déshydrate le corps et dilate les vaisseaux sanguins. Cela peut occasionner de la sécheresse, des rougeurs, des ridules, de la couperose, un teint pâle ou jaunâtre, etc.

Le gluten

Comme pour les sucres raffinés, la consommation de gluten cause de l’inflammation dans le corps. En effet, celle-ci augmente la perméabilité de l’intestin, ce qui fait que certaines toxines qui seraient normalement éliminées du corps se retrouvent dans le sang.[1] Cela peut notamment provoquer de la rosacée et un teint pâle.

Les produits laitiers

Chez certaines personnes plus que d’autres, les produits laitiers peuvent causer de l’inflammation dans le corps, ce qui a un impact sur la peau. De plus, les produits laitiers contiennent des hormones qui peuvent interférer avec les nôtres, ce qui peut générer de l’acné.


Ici, il ne s’agit pas de pointer du doigt certains aliments ou de faire sentir l’obligation de les éliminer complètement de son alimentation. Simplement, il faut comprendre que de les consommer en excès peut causer des problèmes de peau.

L’eau

Une bonne hydratation est nécessaire à la souplesse de la peau ainsi qu’à sa capacité à bien absorber les nutriments. Dans le cas d’une déshydratation, le teint a l’air plus fatigué et la peau peut même présenter davantage de ridules.[2]

Connaissez-vous la quantité d’eau que vous devriez consommer dans une journée ? Pour en savoir plus, consultez notre article sur le sujet !

La vitamine A

La consommation de vitamine A augmente le taux de kératine de la peau. Celle-ci est une protéine présente dans le système tégumentaire (cheveux, peau, ongles), qui protège des agressions extérieures. En ce sens, la kératine donne à la peau un aspect hydraté et éclatant. On retrouve la vitamine A dans les légumes vert foncé (épinards, kale, etc.) et dans les fruits et légumes orangés (carotte, melon, etc.).

Les polyphénols

Ils sont de puissants antioxydants qui protègent contre les agresseurs tels que les radicaux libres qui, lorsqu’ils se trouvent en trop grande quantité dans le corps, détruisent les cellules saines. Une consommation de polyphénols aide donc à lutter contre le vieillissement de la peau. On les retrouve dans le chocolat noir, les petits fruits, le thé, le café (à consommer avec modération), le vin rouge (idem), etc. 

La vitamine C

Elle est un antioxydant, stimule la synthèse du collagène et diminue l’apparence des taches brunes sur la peau. D’ailleurs, de nombreux soins pour la peau contiennent de la vitamine C. On la retrouve dans les agrumes, les crucifères (brocoli, chou vert, chou de Bruxelles), les poivrons, etc.

La vitamine E

Un autre antioxydant, la vitamine E travaille de façon similaire à la vitamine C (utilisées ensemble, elles forment une combinaison particulièrement efficace pour lutter contre le vieillissement de la peau). On la retrouve dans les huiles végétales, la pâte et la purée de tomates, les asperges, etc.

Les graisses à faible index glycémique

Elles sont essentielles pour maintenir la souplesse des membranes cellulaires de la peau (et sont, dans certains cas, une source de vitamine E). De plus, les bonnes graisses favorisent aussi l’équilibre des bactéries de notre intestin, ce qui diminue l’inflammation dans le corps.[1] On en trouve dans : les noix et les graines, l’huile d’olive, de sésame, de coco, l’avocat, etc.

Bien entendu, notre organisme fonctionne de façon dynamique, et la recette pour une belle peau est plus complexe que d’éliminer certains aliments et d’en favoriser d’autres. L’important à retenir ici, c’est que la peau reflète l’état de santé général, et qu’en cas de problèmes de peau, il peut être favorable de réviser ses habitudes alimentaires.


[1] Perlmutter, D., et Loberg, K. (2016). L’intestin au secours du cerveau. Vanves, Fr : Groupe Hachette Livre (Éditions Marabout).

English