Le mentorat avec Anie Rouleau x Catherine Meunier

C’est par un heureux hasard que j’ai rencontré Anie en 2013 et dès cette rencontre nos échanges sur l’entrepreneuriat ont commencé. À cette époque, Anie venait tout juste de lancer son entreprise Baleco et elle a, malgré tout, gentiment accepté de me donner un coup de main pour la création de ma propre entreprise.

Son premier geste fut de me donner le coup de pied nécessaire pour m’inciter à démissionner de l’emploi que j’occupais et ainsi faire le grand saut pour le lancement d’Idoine. La fibre entrepreneur, n’est pas toujours quelque chose d’inné. Pour ma part, je ne peux pas dire que c’était mon premier choix de carrière, mais le temps et ma personnalité ont bien fini par m’orienter dans cette voie. Je dirais même que c’était inévitable pour mon bonheur.

Pour moi, le mentorat a changé mon parcours professionnel et m’a permis de croire en mes rêves et convictions. Bien qu’en général j’ai tendance à n’en faire qu’à ma tête, j’avais aussi besoin d’une certaine approbation sur mes choix. J’ai eu la chance d’avoir Anie à mes côtés, qui a toujours été là, et qui m’a donné tout ce dont j’avais besoin pour évoluer et faire grandir idoine.

L’entraide est donc une priorité, une nécessité pour idoine et pour les gens qui y travaillent. En effet, ce n’est pas toujours facile de se jeter dans le vide et de continuer de croire que tout ira bien malgré cette chute dont l’atterrissage en douceur n’est certainement pas garanti. De plus, être une femme entrepreneure, seule et sans expérience, n’est pas toujours une combinaison gagnante. L’aide des autres est manifestement la bienvenue. C’est donc avec humilité et ouverture que j’ai écouté et appris des conseils d’Anie. Cette femme, toujours souriante et optimiste, d’une générosité exceptionnelle et d’une détermination à toute épreuve, m’a accompagnée et continue de le faire encore aujourd’hui.

Dès le départ, nos valeurs d’entreprise se rejoignaient ainsi que notre clientèle cible, ce qui a facilité les échanges de contacts. Le type d’entreprise de chacune pouvait être semblable, nos enjeux se ressemblaient ce qui était plutôt pratique pour le transfert du savoir et de l’expérience. La collaboration est essentielle dans le milieu entrepreneurial et je peux dire que j’en bénéficie grandement. Ne sachant pas comment la remercier et étant consciente de la chance de l’avoir à mes côtés, je lui ai demandé à maintes reprises comment lui dire merci. Sa réponse fut tout aussi étonnante qu’altruiste : « Un jour Catherine, tu redonneras au suivant! » Et bien Anie, je te dis merci et surtout, je redonne au suivant aussi souvent que possible. Merci du fond du cœur pour tout ce que tu as fait pour moi et idoine!

Pour terminer en beauté, voici le top 5 des conseils les plus utiles qu’Anie m’a donné :

  1. Quitte ton emploi sécuritaire et lance-toi dans ton entreprise à temps plein, si tu veux réussir.

  2. Les valeurs de ton entreprise doivent être solides et en lien avec les tiennes.

  3. Tu dois avoir un brand beau et fort.

  4. L’organisation est la clé pour un bon fonctionnement, utilise des outils pour être plus efficace.

  5. Entoure-toi de gens de confiance qui croient à ton projet autant que toi, ce sera le noyau de ton entreprise.

FONCE et FAIS-TOI CONFIANCE.

Français